S.A.D.I.


Le Programme des services de défense des intérêts et de protection
offre les services suivants :

  • Parrainage juridique pour les affaires criminelles et familiales;
  • Intervention en cas de crise;
  • Curatelle;
  • Counseling par encouragement;
  • Défense des intérêts pour les besoins de fourniture de services.

 

Le Programme des services de défense des intérêts et de protection fait partie de Services à la famille-Kent.

Le programme des SDIP offre des services de défense des intérêts et de soutien aux adultes présentant une déficience intellectuelle.

Le programme des SDIP fournit des services dans toute la municipalité de Chatham-Kent.

Le programme des SDIP est financé par le ministère des Services sociaux et communautaires et les frais de service.

Pour accéder aux services, communiquez avec les Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle – 519-438-4783, poste 113 ou sans frais au 1-877-480-2726.

Site Web de Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle : www.DSOntario.ca

Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle – site Web de la région du sud-ouest : www.cscn.on.ca

 

Services de curatelle

Les services de curatelle, offerts dans le cadre du programme des SDIP, sont un programme à participation volontaire conçu pour fournir une aide à la gestion du revenu aux adultes ayant une déficience intellectuelle. Les fonds à gérer peuvent provenir du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées, d’Ontario au travail, d’un revenu de travail, du RPC, de la SV, d’un héritage, etc.

Ce sont les politiques et lignes directrices émises par le ministère des Services sociaux et communautaires en octobre 2008 (articles 5-2 et 5-3) en ce qui concerne les fonds reçus du POSPH. Ils sont généralement appliqués aussi aux autres sources de revenu.

Dans des cas exceptionnels et en dernier recours, lorsque la personne n’a pas déjà un remplaçant dûment autorisé (p. ex. Bureau du Tuteur et curateur public, tuteur aux biens, procuration relative aux biens), l’intervenante ou intervenant en protection des adultes peut, avec le consentement de l’adulte capable ayant une déficience intellectuelle, demander à être nommé(e) fiduciaire pour gérer le soutien du revenu du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) de la personne par la directrice ou le directeur du Programme.

Le rôle de fiduciaire qu’assume l’intervenante ou intervenant en protection des adultes devrait être temporaire, pendant que l’on recherche d’autres solutions pour gérer le soutien du revenu du POSPH de la personne. Cette fonction temporaire de fiduciaire ne doit pas dépasser six mois.

La Directive 10.2 du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées fournit des conseils concernant le rôle de fiduciaire du POSPH dans la gestion du soutien du revenu d’une personne bénéficiaire. On trouvera ici un lien vers les directives pertinentes.

La Directive indique entre autres que le directeur du POSPH peut nommer un membre de la famille, un ami, une organisation religieuse ou un organisme communautaire pour qu’il agisse à titre de fiduciaire au nom du bénéficiaire. La nomination peut se faire à la demande du bénéficiaire, d’un membre de l’unité des prestations ou du personnel du POSPH. S’il n’est pas possible de trouver un autre fiduciaire approprié, on peut présenter une demande au Bureau du Tuteur et curateur public.

En choisissant un fiduciaire pour qu’il agisse au nom d’un bénéficiaire, l’agent chargé du cas du bénéficiaire tente de trouver quelqu’un qui souhaite assumer les responsabilités, qui ne serait pas en position de conflit d’intérêts s’il était nommé, se soucie du bien du bénéficiaire et a une bonne relation avec le bénéficiaire du POSPH. Il faut accorder la priorité à la famille immédiate du bénéficiaire.

Le directeur du POSPH peut nommer, retirer ou remplacer un fiduciaire nommé pour agir au nom du bénéficiaire en vertu de la Loi sur le POSPH. Un fiduciaire nommé peut déléguer sa nomination.

La responsabilité du fiduciaire consiste à gérer le soutien du revenu au profit du bénéficiaire et des autres membres de l’unité des prestations. Le principe directeur du versement du soutien du revenu est que les sommes payées au nom du bénéficiaire doivent être nécessaires pour le soutien et les soins de l’unité des prestations et être versées en temps opportun (par exemple, le loyer est payé à temps, les aliments sont achetés selon les besoins). En effectuant ces versements, le fiduciaire doit tenir compte de la nature des obligations juridiques du bénéficiaire (versements de soutien à l’enfant, dettes, etc.)

Programme Passeport

Le programme Passeport est un programme financé par le ministère des Services sociaux et communautaires. Ce programme soutient les personnes ayant une déficience intellectuelle qui sont allées faire des études.

Passeport fournit un financement aux personnes et à leurs familles pour leur permettre d’acheter des soutiens qui les aideront à réussir leur transition après l’école tout en demeurant actifs et en gardant le contact avec leur collectivité. Les demandeurs sont en mesure de participer à des activités de développement personnel pour atteindre leurs objectifs, de participer à des activités de travail et/ou de faire l›expérience d›un vaste éventail d’activités de bénévolat au sein de leur collectivité. Passeport peut favoriser le développement de l›indépendance ainsi que des habiletés sociales et affectives.

Pour faire une demande du programme Passeport, veuillez communiquer avec Services à la famille-Kent. Le facilitateur du programme Passeport est disponible les mardis et jeudis, de 8 h 30 à 16 h 30.

 

© Copyright Services à la famille-Kent - Conçu et développé par HUB Creative Group